Archive for octobre, 2010

Audit ou certificat énergétique, Lequel choisir ?

Pas évident quand on ne sait pas très bien la différence entre un audit énergétique et un certificat PEB.

Voici, en détail, ce que fait l’un et l’autre :

Audit énergétique :

Un audit sert à donner toute une série de conseils au propriétaire d’une maison afin que celui-ci puisse connaître les points faibles de son habitation. L’audit comprend toute une série de recommandation pour améliorer énergétiquement ses parois (murs, sols, toitures et fenêtres), son installation de chauffage, sa production d’eau chaude sanitaire et son système de ventilation. Avec un audit énergétique, vous allez recevoir un rapport d’une soixantaine de pages passant en revue votre habitation dans son ensemble. Pour connaître exactement ce que comprend un audit énergétique, vous pouvez vous rendre sur www.votre-audit-energetique.be

Certificat énergétique :

Le certificat énergétique PEB quant à lui est un rapport de 5 pages mentionnant l’état énergétique de votre habitation. Il est obligatoire pour la vente ou la location de votre maison ou appartement. Il vous donnera très peu de conseils pour améliorer votre habitation car son rôle est d’attester d’une consommation théorique en énergie en donnant un label allant de A+(le meilleur) à G.

Maintenant que vous en savez plus, il ne vous reste plus qu’à choisir lequel vous avez besoin.

Mauvais certificat énergétique : que dois-je faire ?

Contrairement au certificat électrique, si vous obtenez un mauvais certificat énergétique lors de la vente de votre maison, vous n’êtes pas obligé d’améliorer énergétiquement votre maison.

Cependant, ce mauvais certificat vous fera prendre conscience qu’il devient important de penser différemment pour votre prochaine habitation. Si vous réalisez des travaux d’isolation ou de modification du système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, vous avez tout intérêt à réfléchir pour le faire.

Il existe un expert dans ce domaine qui pourra vous conseiller de manière efficace et pas chère (voir gratuit) grâce aux primes de la Région wallonne, des provinces et des réductions fiscales : c’est l’auditeur énergétique PAE.

Le coût d’un audit énergétique revient entre 0 à 150 euros maximum (en moyenne), déductions faites des aides de l’Etat et des primes.

Pourquoi s’en priver quand on sait que ses conseils vous permettront d’optimiser votre rénovation.

Plus d’info sur Votre-audit-energetique.be

Auditeur PAE, certificateur PEB et responsable PEB: comment s’y retrouver ?

La Région wallonne ne facilite pas les choses en nommant de façon différente les différents experts en diagnostic énergétique.

Pour y voir plus claire, voici qui fait quoi :

Auditeur énergétique PAE :

C’est un expert agréé par la Région wallonne qui peut effectuer des audits énergétiques PAE (Procédure d’Avis Energétique). Le but d’un audit est de conseiller les propriétaires dans l’amélioration de leur maison au niveau des déperditions énergétiques. Il remettra un rapport d’une soixantaine de pages dans lequel toute une série de propositions d’amélioration seront faites. A charge du propriétaire de les faire ou pas ensuite. Grâce à l’audit, les travaux pourront bénéficier de primes de la Région wallonne et de réductions fiscales.

L’audit énergétique est remboursé quasi-intégralement par la Région wallonne, par l’Etat et par la province pour Namur et le Brabant wallon. Pour ces deux provinces, l’audit est gratuit jusque 900 euros TTC.

Certificateur énergétique PEB :

Il doit être agréé par la Région wallonne et il ne fait que des certificats énergétiques pour habitations existantes (maison et appartement). Son rôle est de contrôler l’état énergétique d’un bien immobilier pour qu’il soit mis en vente ou en location. Contrairement à l’auditeur, le certificateur énergétique ne doit pas formuler de conseils précis sur l’amélioration possible de l’habitation.

Responsable PEB :

Cet expert ne s’occupe que des nouvelles constructions et/ou grosses transformations. Il conseille et vérifie si les normes en terme de déperditions énergétiques, établies par la Région wallonne, sont respectées. Il est responsable vis à vis de la Région wallonne de la bonne exécution de ce qui est prévu dans la loi au niveau de l’isolation mais aussi tout ce qui touche à la production de chaleur, d’eau chaude sanitaire, de ventilation et de la consommation de l’habitation.

Voila donc les 3 experts importants concernant tout ce qui touche au caractère énergétique d’une habitation.

Si vous n’avez aucun document pour le certificateur…

Cela peut arriver que vous ne possédiez pas de document pouvant justifier de la composition de vos parois ou bien sur le système de chauffage. Rassurez-vous, il y a quand même moyen de valoriser les points positifs de votre habitation mais cela sera plus difficile.

En l’absence de preuves acceptables, le certificateur ne peut donc pas attester de la présence d’isolant dans votre mur par exemple. Sauf si vous faites un trou à plusieurs endroits pour lui montrer. En effet, l’expert qui certifiera votre habitation peut et doit prendre en compte tout ce qu’il voit. Il fera des photos de ce qu’il a constaté sur place et ces preuves prises in-situ seront gardées dans son dossier en cas de contrôle par la Région wallonne.

Une autre possibilité est que, parfois, en visitant les combles de la maison, on peut apercevoir la composition des murs. Pour le sol, cela se passe généralement dans la cage d’escalier qui mène à la cave.

Personnellement, il m’est déjà arrivé de pouvoir constater de l’isolant grâce à une petite trappe technique située dans le mur comme sur cette photo ci-dessous :

Présence d'un isolant dans le mur

Présence d'un isolant dans le mur

En toiture, c’est beaucoup plus facile. Généralement, il y a une ou plusieurs trappes d’accès aux combles de l’habitation. Cela permet de visualiser directement s’il y a de l’isolant présent et de mesurer ainsi son épaisseur.

Attention toutefois de ne pas céder à la facilité. Des preuves sous forme de document sont parfois bien nécessaires car il n’est pas toujours possible de visualiser la composition des parois. Cela évite de devoir faire des tests destructifs.