Archive for novembre, 2010

Le jargon utilisé dans un certificat énergétique

Voici une définition des termes utilisés dans les certificats énergétiques :

Bâtiment résidentiel existant : Bâtiment ou partie de bâtiment destiné au logement individuel ou collectif avec
occupation permanente ou temporaire et dont la date d’introduction de la première demande de permis d’urbanisme
est antérieure au 1er mai 2010.

Energie primaire : Energie issue d’une ressource naturelle d’origine fossile (charbon, pétrole, gaz, uranium) ou
renouvelable et transformée en énergie utilisable pour couvrir les besoins énergétiques du bâtiment.

Consommation totale d’énergie primaire : Consommation d’énergie totale du bâtiment, exprimée en énergie primaire
(kWh/an) établie sur base d’une occupation, d’un climat intérieur et de conditions climatiques standardisés.
Le climat intérieur standardisé suppose (Lire la suite…)

Certificat énergétique : savez-vous ce que c’est ?

Certificat énergétique d'une maison 4 façades

Certificat énergétique d'une maison 4 façades

Même si on en parle de plus en plus, peut-être ne savez-vous ce qu’est un certificat énergétique. Il se compose de plusieurs pages dont seulement la première donne les caractéristiques de votre maison.

Voici en détail les différentes données : (Lire la suite…)

Audit ou certificat pour un appartement ?

Jusq’au 30 décembre 2010, vous pouvez faire un audit énergétique à la place d’un certificat pour toute maison dont le premier permis d’urbanisme est antérieur au 1 décembre 1996. Cet audit vaudra certificat pendant 5 années.

Mais est-ce aussi valable pour un appartement ? (Lire la suite…)

Quel label allez-vous obtenir ?

C’est un peu comme si on passait un examen à l’école. Les propriétaires pensent tous avoir réussi mais au final certains sont déçus. Et vous quel label allez-vous obtenir lors pour votre certificat énergétique ?

Lors d’un de mes derniers certificats, je pensais bien détenir le meilleur de tous ceux que j’avais déjà fait.


Pourquoi ?

Et bien tout simplement parce que je suis tombé sur une maison très bien isolée comme je n’avais pas encore rencontré.

isolation en polystyrène expansé au plafond du vide ventilé

isolation en polystyrène expansé au plafond du vide ventilé

L’isolation était la suivante :
- 15 cm de laine minérale dans les plafonds,
- 13 cm dans les murs (ossatures bois)
- 10 cm de polystyrène expansé au plafond du vide ventilé.

Il y avait également un système de ventilation par extraction mécanique (type C pour les initiés).

Seulement un point était très négatif : le système de chauffage.

C’était un chauffage électrique à accumulation au rez et des petits convecteurs électriques dans les pièces à l’étage.

Au final, je n’ai obtenu qu’un label D malgré la très bonne isolation. Les indices sur le certificat étaient d’ailleurs très bon en ce qui concerne les parois de la maison.

Pour ce qui était du système de production de chaleur et d’eau chaude, tout deux à l’électricité, c’était la note la plus mauvaise.

En conclusion : éviter tout ce qui est électrique car cela influence négativement votre certificat énergétique.

Les nouvelles normes de construction vont d’ailleurs dans ce sens là : diminution au maximum de tout ce qui est consommation électrique pour atteindre le niveau de consommation énergétique  imposé par la Région wallonne.